Laboratoire de cuisine expérimentale de Grenoble

Lille

Voici la seconde antenne régionnale du Laboratoire de Cuisine Expérimentale. On s'autoriserait à penser dans les milieux autorisés qu'un fondateur du Laboratoire de Cuisine Expérimentale pourrait s'y trouver.

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 27 avril 2011

Quelques fleurs de lilas...

Toutes les fleurs ne se mangent pas. Il y a en a de très toxiques comme le célèbre muguet qui aurait, paraît-il, conduit Charles IX à assassiner involontairement une partie de son peuple en lui en offrant en période de famine. Mieux vaut également éviter de goûter aux boutons d'or. Mais beaucoup d'autres sont parfaitement comestibles et la richesse de leur parfum offre d'intéressantes perspectives en cuisine. La capucine, la rose, la violette ou la lavande sont de grands classiques. Mais mon jardin en étant dépourvu, j'ai un jour fait le tour de ce dont je disposais. J'ai alors découvert que le lilas pouvait également se consommer. Par l'odeur alléchée, je me suis penchée sur la question. On ne peut pas manger directement les fleurs de lilas car elles sont astringentes. Il faut donc en extraire le parfum en les faisant macérer dans un liquide, du lait par exemple. C'est sur ce principe que reposent les deux petites recettes qui suivent.

Lire la suite...

mercredi 13 octobre 2010

La Teurgoule de Mamie Alice

Pour fêter l'ouverture de l'annexe lilloise du laboratoire, je vous propose une petite recette qui n'a rien d'expérimental puisqu'elle tient plutôt de la transmission familiale (ouh, la mauvaise élève, mais je vous rassure, j'ai aussi plein de jolis résultats d'expérience dans ma besace). Il s'agit d'une sorte de gâteau de riz, mais qui a la particularité d'être le seul gâteau de riz que je mange. Il plaît à toute la famille et n'encombre généralement pas longtemps le frigo...

Lire la suite...

Powered by